L'AGEFIPH renforce son dispositif pour l'alternance

C’est un fait, le niveau de formation moyen des demandeurs d’emploi en situation de handicap est globalement moins élevé que la moyenne, avec les problèmes de recrutement et de mobilité que cet état de fait peut engendrer. Ce constat est également partagé par l’AGEFIPH qui, pour y répondre, a fait de l’alternance des personnes handicapées l’une de ses priorités en lançant un Plan de Développement de l’Alternance pour les années 2013 à 2015. Objectif : 20% de contrats signés supplémentaires. En cohérence avec son engagement l’association a, en juin dernier, renforcé les aides disponibles pour les employeurs :

 

  • Jusqu’à 9000 € pour la signature d’un contrat en alternance compris entre 30 et 36 mois
  • Jusqu’à 4000 € pour un recrutement en CDI à temps plein à l’issue d’une alternance
  • Jusqu’à 2000 € pour l’aide au tutorat pour des CDI et CDD de plus de 12 mois, et 1000 € pour la formation d’un tuteur

 

L’alternance présente également de nombreux avantages pour les entreprises : c’est un mode de recrutement efficace et sécurisé. Il permet en effet d’observer le travailleur en situation dans l’entreprise et de lui transmettre peu à peu les compétences nécessaires à une éventuelle prise de poste suite à son contrat.

Par ailleurs, c’est une solution qui a déjà fait ses preuves : 55% des personnes handicapées sont en emploi 12 mois après la fin de leur contrat et plus de 80% des employeurs se disent à la fois satisfaits et prêts à renouveler l’expérience (1).

Afin d'apporter aux entreprises des repères utiles et des exemples concrets pour développer leurs propres projets d’alternance, d'identifier les bonnes pratiques et de faire le point sur les modalités pratiques, l’AGEFIPH propose également un guide de l'alternance et du handicap, réalisé en partenariat avec Liaisons Sociales.

 

N’hésitez pas à le télécharger directement sur le site de l’AGEFIPH ou bien via l’espace interne du site esh accessible via la page d’accueil du site www.esh-handicap.fr.

N'hésitez pas également à prendre contact avec votre Cap Emploi afin d'échanger sur vos projets de recrutement, dont vous pourrez trouver les coordonnées en cliquant ici.

 

(1) Source : AGEFIPH 2012