Le Handicap Psychique

Il est la conséquence d'une maladie psychique (psychose, schizophrénie...). Il a pour conséquence des troubles du comportement et du jugement et entraîne des difficultés à s'adapter à la vie en société. Il est durable ou épisodique. Les capacités intellectuelles peuvent être soit conservées, soit affectées. Par exemple, la dépression chronique peut être reconnue comme un handicap psychique. 

Communiquer avec une personne déficiente psychique : écoutez !

Attention aux idées reçues :

> Les personnes déficientes psychiques sont dangereuses. 

NON : Les situations entrant dans ce champ sont très nombreuses, allant de la dépression chronique à la schizophrénie. Très peu de personnes représentent un danger, statistiquement moins même que l’ensemble de la population.

> La déficience psychique est incompatible avec le travail.

NON : Les conséquences de ce type de handicap peuvent être compensables : suivi thérapeutique, médication… Par exemple, une personne tombant en dépression peut continuer à travailler. Par ailleurs, le handicap n’est pas nécessairement permanent.

> Les personnes déficientes psychiques sont fragiles et ne résistent pas au stress. 

NON : Il n’y a pas de lien direct entre déficience psychique et stress. Chaque situation doit être analysée spécifiquement. Par exemple, une personne hyperactive, avec une médication adaptée voire un suivi travaillera dans des conditions ordinaires.

Communiquer avec une personne déficiente psychique demande d’être attentif et patient. Les quelques conseils suivants vous apporteront des éléments fondamentaux :

  • Restez calme et à l’écoute.

  • Ne soyez jamais agressif ou impatient.

  • Laissez la personne s’exprimer jusqu’au bout.

  • Évitez de poser plusieurs fois la même question.

  • N’employez pas de termes indignes ou irrespectueux.

  • Laissez toujours à la personne la possibilité de partir.

Quelques points de vigilance :

  • Dans certains cas, les capacités intellectuelles peuvent être altérées.

  • Ce type de handicap entraîne des difficultés à s’adapter à la vie en société et dans la communication.